En route vers la Santé, l’essentiel du projet et de l’évaluation

L’expérimentation est portée par la communauté de communes Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté, et plus précisément la Maison Intercommunale des familles. va développer un partenariat et mobiliser les différents acteurs du territoire pour proposer un service de proximité, en utilisant l'”aller-vers” dans les communes rurales éloignées par différentes actions notamment la mise en place d’un bus. L’objectif est de faciliter l’accès aux soins et d’améliorer la prévention des conduites à risques, auprès des jeunes en milieu rural, et prioritairement les jeunes femmes. Une attention sera apportée sur la littéracie de santé, qui interviendra de façon transversale à l’ensemble du projet.

La problématique évaluative porte sur l’implantation d’un “service de proximité (le bus) ” et ses effets tant en direction des jeunes que des professionnels pour favoriser l’accès aux soins et la santé et ce dans un milieu rural . Cette démarche d’évaluation s’intègre dans un contexte scientifique, mettant en avant les questions de modalités et forme d’aller-vers (proposé par de nombreux rapports -voir détail dans la partie contexte scientifique de l’évaluation), son articulation avec les questions de non-recours.

Elle permet aussi d’aborder et d’analyser plus particulièrement les questions de développement des compétences psychosociales des jeunes (définition de l’OMS), de littératie en santé comme vecteur de lutte contre le non-recours et modification des pratiques professionnelles et fonctionnement des structures. Elle requestionne aussi la prise en compte du genre, par ses modalités de prise en charge, et de réflexion par les professionnels des différents secteurs d’intervention.

L’évaluation associera des méthodes mixtes afin d’en garantir la validité interne et externe, en utilisant des méthodes quantitatives et qualitatives en direction des jeunes, et des professionnels. De même, au delà des effets produits, une attention sera portée sur les éléments de contexte et de processus du projet afin d’en vérifier notamment la transférabilité sur d’autres territoires ruraux.

Le projet se déroule de juin 2020 à juin 2023.