Youthreach – Aller-vers : transformer les cadres pour l’inclusion de tous

Ce projet européen, débuté en Décembre 2021 et financé par Erasmus+, vise à mieux articuler trois dimensions : les politiques sociales, les formations et les pratiques de terrain pour une prise en compte efficace des besoins des jeunes.

Pour ce faire, nous expérimentons simultanément une formation sur l’aller-vers (qui comprend à la fois des éléments théoriques et historiques sur ces pratiques de travail social, mais également des éléments qui relèvent de l’intermédiation sociale), et une démarche en 6 étapes pour expérimenter la résolution de situations insatisfaisantes dans les accompagnements des jeunes (et moins jeunes), ceci en associant les institutions concernées. Ces deux productions (le programme de formation et la méthodologie d’intervention) ont été élaborés collectivement et sont en phase de test dans les différentes pays.

Parallèlement à ces démarches, des séminaires se tiennent dans les 5 pays pour analyser et prendre du recul sur les pratiques mises en œuvre. Ils vont permettre d’alimenter la recherche sur cette expérimentation.

10 partenaires sont impliqués dans ce projet, avec des profils variés : universités, écoles de travail social, associations non gouvernementales, dans 5 pays :

  1. France – Léris (Laboratoire d’études et de recherche sur l’intervention sociale – Social Intervention Studies and Research Laboratory)
  2. France – IFME (l’Institut de formation aux Métiers Éducatifs (Training Institute for Educational Professions)
  3. Italie (ARETES soc. )
  4. Slovénie (Faculté de travail social, Ljubljana)
  5. Slovénie (Mestna zveza prijateljev mladine Ljubljana- Association des amis de la jeunesse de la ville de Ljubljana)
  6. Slovénie (Andragoski center Slovenije- Andragogy Center of Slovenia)
  7. Slovénie (Institut BOB, coordinateur de “Mreza Mlada Ulica” – Réseau des jeunes travailleurs de rue en Slovénie)
  8. Croatie (Faculté de travail social, Zagreb)
  9. Croatie (Citoyens actifs)
  10. Espagne (Departament d’Antropologia Social i Cultural, Universitat Autònoma de Barcelona)