“Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ?”

“Aujourd’hui les formes de participation des jeunes à la vie de la cité se diversifient. C’est ce que révèlent plusieurs enquêtes récentes sur le sujet. En effet, ces dernières années sont marquées par de fortes évolutions dans les pratiques citoyennes des jeunes, qui réinterrogent leur rapport à la politique et à la démocratie et qui se traduisent notamment par un renforcement des engagements associatifs et politiques. De nouveaux espaces démocratiques, d’échanges et d’interactions et des initiatives d’encouragement à la participation citoyenne apparaissent alors en marge des partis traditionnels, dans l’espace public ou encore sur Internet.

D’un point de vue générationnel, dans quelle mesure les jeunes entretiennent-ils un rapport spécifique avec la démocratie et la politique ? Qui sont les jeunes qui s’engagent et quelles sont leurs motivations ? Y-a-t-il des manières innovantes de faire de la politique ? Quelles sont les nouvelles formes de participation à la vie de la cité ? Quels instruments sont mis en place pour développer et renouveler cette participation citoyenne ? Finalement, ces pratiques expérimentales redynamisent-elles la démocratie ou bien au contraire la fragilisent-elles ?

Le 14 décembre 2017, les Rencontres de l’INJEP apporteront des éclairages en s’appuyant sur les recherches récentes et ouvriront le débat, dans le cadre de tables rondes associant acteurs, chercheurs et décideurs politiques sur la montée en puissance de la parole citoyenne des jeunes dans l’espace public.

Lors de la table ronde Table ronde Participation citoyenne et numérique, Virginie Poujol aura l’occasion de revenir sur les enseignements de l’évaluation Éducation populaire et pratiques numériques pour et par les jeunes que le Léris a réalisé en 2016.